D'après une source de Gambing.com, il semblerait que les autorités californiennes soient prêtes à discuter la légalisation du poker en ligne dans cette région qui est en déficit de 42 millions de dollars.
Des législateurs auraient même l'intention de se rendre dans l'une des prochaines conventions sur l'iGaming, pour discuter de leurs plans avec des opérateurs de l'industrie.

En raison du passé turbulent de PartyGaming avec les autorités américaines, il semblerait que d'autres entreprises – toutes cotées en bourse – aient été mentionnées, telles que 888.com, qui pourrait devenir partenaire de l'état de Californie pour la légalisation du poker. Cette semaine, l'entreprise aurait menacé de porter plainte à la World Trade Organization contre les Etats-Unis, qui selon elle font tout leur possible pour interdire aux entreprises européennes d'exercer sur le sol américain.

 


Related posts: