Pour l'ASA, régulateur de la publicité en Grande-Bretagne, suggérer que jouer est une façon d'échapper à ses problèmes personnels est inacceptable.

Si vous vous êtes rendus récemments à des conférences de l'industrie, vous aurez peut être remarqué cette publicité avec Cantona, l'ex-star du football, habillé comme un roi du Moyen Age. Elle n'a pas plus aux autorités anglaises, en particulier à cause du message qu'elle comporte. La publicité mentionne "Pariez pour oublier", ainsi que "Cliquez ou regrettez à jamais", et fait partie d'une campagne TV et Internet d'un budget de 2.5 millions, diffusée durant la saison de football de l'Euro 2008.

La campagne se moquait gentiment du fait que l'Angleterre n'ait pas réussi à se qualifier pour l'Euro 2008 et encourageait les joueurs à placer des paris en ligne sur le site Partouche, pendant que le roi Cantona chante : "L'Europe vous a exclus de l'Euro, et alors? Pariez pour oublier", ou bien encore "Parier ou ne pas parier? La question ne se pause pas."

Bien que Partouche n'ait vu le texte que dans le contexte de l'Euro 2008, l'ASA a vu plus loin en suggérant que la publicité pouvait montrer le jeu comme une solution pour échapper aux problèmes personnels, ou encore que "Cliquez ou regrettez" décrivait le jeu comme un passe-temps nécessaire, et une priorité dans la vie. L'ASA a ajouté que le lien avec l'Euro 2008 n'était pas clairement expliqué, et qu'il était donc possible de généraliser.


Related posts: