D'après l'agence de presse Reuters, les nations de la Communauté Européenne seraient en délibération pour harmoniser les régulations du jeu en ligne durant les réunions sur le commerce prévues pour le 1er décembre 2008.

Jusqu'à maintenant l'absence de régulations communes et la présence de monopoles sur un grand nombre des pays membres a entravé la libre circulation des biens et des services à laquelle on s'attendrait dans d'autres domaines, générant de plus divers procès et appels à la Commission Européenne pour régler les conflits d'interprétation.

Le rapport européen obtenu par Reuters stipule : "Bien que le cadre légal diffère dans les états membres, il y a aussi beaucoup de similarités quant aux objectifs vis-à-vis du jeu et des paris".

Les ministres européens discuteront le document le 1er décembre, avec des révisions vraisemblablement, en provenance des états très opposés à l'ouverture du marché du jeu qui est actuellement un monopole dans le pays.

Les problèmes discutés incluront la coopération entre les systèmes de régulation de chaque état pour combattre le blanchiment d'argent, la fraude et la corruption, un plafond de paiement aux joueurs et une taxation dans le pays où le jeu a lieu pour éviter la double taxation."

D'après le rapport, 12 états ont accueilli le rapport prônant une approche commune de façon positive, mais Malte et la Grande-Bretagne y sont opposés.


Related posts: