Le parlement norvégien vient de voter une loi qui interdit le poker en ligne ainsi que les transactions bancaires vers les sites de jeux en ligne, clairement similaire à l'UIEGA des Etats-Unis.

La loi ne sera pas mise en application pendant quelques mois, probablement vers la mi-2009, et son application se basera sur l'interdiction pour les institutions financières d'accepter les transactions bancaires depuis les sites de poker en ligne, ainsi que vers leurs partenaires financiers reconnus tels que MoneyBookers ou bien Neteller.

Bien que ce système ne soit pas parfait puisque plus de 700.000 joueurs américains joueraient encore au poker en ligne selon une étude récente de l'Annenberg Public Policy Center de l'université de Pennsylvania, il rend l'utilisation des sites de jeux compliqué, et vraisemblablement décourage un grand nombre de joueurs potentiels, et les protègerait donc des risques liés aux jeux en ligne.

Comme aux Etats-Unis, les établissements financiers norvégiens ont insisté sur la lourdeur et difficulté de mise en place une telle loi. Les opposants à la loi dénoncent de plus la tentative de protection du monopole par l'état norvégien, tandis que la commission européenne exprime ses fortes réserves quant à l'acceptabilité de cette loi. Affaire à suivre.


Related posts: