Une association tchèque emploie les services de Ernst&Young pour convaincre son gouvernement
 

Une révision de la loi sur les jeux de hasard en République Tchèque a constitué l'occasion pour les joueurs de poker du pays de militer, par l'intermédiaire de l'Association des Clubs de Poker Tchèque, pour faire du poker un sport. Le poker est aussi un passe-temps devenu très populaire chez les citoyens Tchèques récemment, et le considérer officiellement un sport rendrait ce jeu moins sujet au crime : la réputation des casinos du pays – seul endroit légal où jouer au poker pour de l'argent – est d'être liés à la mafia, et les jeux clandestins assurent rarement la sûreté de leurs participants.
Leurs arguments sont que le poker est comparable à d'autres sports, si ce n'est qu'il nécessite des capacités mathématiques et psychologiques plutôt que physiques.

 

Il est possible que la mode du poker soit arrivée trop tard pour qu'une bonne connaissance par tous des principes du jeu soit déjà au rendez-vous et rende cette requête valide et réaliste auprès du gouvernement. Celui-ci de son côté considère le poker légal en dehors des casinos uniquement s'il n'implique pas d'argent et semble vouloir conserver ce principe après la revue de la loi.

 
http://www.praguepost.com/articles/2008/08/27/new-gambling-laws-could-raise-the-stakes-for-poker.php
http://www.pokeraffiliateprograms.com/blog/2008/08/28/make-poker-a-sport-say-czechs/
http://www.cardplayer.com/poker-news/article/4940/world-poker-association-pushes-for-universal-rules


Related posts: