Alors qu'il vient juste d'arriver à son poste, le Directeur Financier a déjà du pain sur la planche. Thomas Flahie doit faire face à la possibilité que son entreprise soit retirée de la liste du NASDAQ après que les actions soient tombées en deçà d'un dollar, qui est le minimum requis pour être listé. L'expérience de Flahie en tant que directeur financier pour Intermix Media, en charge du site MySpace, sera très utile ici. Il avait aidé Intermix Media en concentrant les efforts de l'entreprise sur les marchés important pour elle.

Au coeur des préoccupations actuelles du WPT pourrait être les difficultés de leur salle de poker en ligne. En 2006, le WPT avait décidé de développer leur propre logiciel de salle de poker, mais avait en cours de route opté pour un deal avec Cryptologic de façon à limiter les frais de cette entreprise risquée. Le WPT aurait conclu un deal où Crypto recevrait un paiement minimum de $750.000 par an, que ce revenu provienne de la salle en ligne ou bien du WPT si la salle n'était pas suffisamment rentable. Alors que le contrat avec Cryptologic et WagerWorks avait été reconduit jusqu'en Juin 2011, le WPT vient de faire une déclaration au SEC qu'il cassait le contrat.

Il est probable donc que Thomas Flahie soit déjà en action, et ait décidé de concentrer l'énergie de l'entreprise sur le ClubWPT.com, une salle de poker "légale" aux Etats-Unis, qui demande une souscription mensuelle. Un show sur Fox Sports pour promouvoir la salle en ligne vient de démarrer et pourrait être le dernier espoir d'une présence en ligne.


Related posts: