D'après iGamingBusiness, "Après des années de lobbying, les cinq plus gros bookmakers de la République Tchèque seraient en passe de recevoir des licences données par le ministère des finances permettant  d'exercer des activités de jeu en ligne, à condition que les opérateurs soient en mesure de prévenir l'accès aux jeux d'argent sur leur site par les mineurs."

"D'après un communiqué de Radio Praha, l'une des entreprises qui serait sur le point d'obtenir une licence est Fortuna Group, qui exerce des activités de prises de paris sportifs sur le sol Tchèque ainsi que des loteries, jeux et services de paris par téléphone. L'entreprise est aussi présente en Pologne, Croatie et Slovaquie, et est le sponsor de l'équipe de football de Prage Sparta."

"Nous sommes tristes et amers que des sociétés de jeux d'argent en ligne étrangères soient en mesure d'opérer en République Tchèque sans qu'il soit possible d'exercer quelque contrôle que ce soit sur leurs activités" commente Tomas Bahnik sur Radio Praha en décembre. "Il n'y a pas de restriction légale, donc il est clair qu'elles opèrent sur le territoire illégalement. Nous désirons avoir droit aux mêmes opportunités que ces entreprises étrangères."

Pour l'entreprise de Bahnik, le manque à gagner en raison de l'interdiction d'exercer sur Internet s'élève à plusieurs millions d'euros par an, mais elle sera prête à ofVendredir ses services sur Internet dès qu'elle en a l'autorisation.

"Les jeux d'argents sur Internet seront officiellement permis à partir du 5 janvier, donc j'espère que nous serons préparés et capable de démarrer en ligne dès cette date." Confirme Bahnik.


Related posts: