L'annonce fait suite à un procès de la Commission Européenne, qui considère ce monopole illégal, puisqu'il est une entrave à la libre circulation des biens et services à l'intérieur de l'Union Européenne.

D'autres pays de l'Union Européenne ont eux aussi été informés que leur monopole était en violation avec les principes de l'Union. Parmi eux, la France, la Hongrie, la Finlande, la Suisse, l'Allemagne et la Grèce.

Le Danemark a informé dans son communiqué qu'il désirait un marché du jeu régulé et partiellement libéralisé, de façon à améliorer la protection des joueurs et augmenter les revenus dédiés aux projets sociaux.

Le changement de la loi permettra aux entreprises européennes de l'industrie des jeux d'argent de faire de la publicité sur le territoire danois, mais les prix des licences pour accéder au marché local seront vraisemblablement très élevés.

 


Related posts: