Le Ministre de la Justice suisse vient d'annoncer son intention de libéraliser le marché du jeu en ligne sur son territoire en offrant un nombre limité de licences pour les opérateurs de jeux d'argent en ligne.

Le pays continuera cependant à considérer illégaux les paris pris depuis la télévision interactive ou par téléphone.

Tout changement aux lois déjà en place devra cependant être ratifié par le Parlement suisse. Si ces changements sont acceptés, la Suisse pourrait tout de même se retrouver en opposition avec les principes de la Communauté Européenne si elle favorise les opérateurs du pays dans l'attribution des licences, par rapport aux opérateurs européens.

D'après le portail d'information SwissInfo.ch,  les revenus sous forme de taxes provenant de cette libéralisation pourraient se monter à 22 millions par an.

 


Related posts: