Sébastien Proto (notre photo), le directeur-adjoint de cabinet du ministre du Budget Eric Woerth, a aussi confirmé que le projet de loi sera soumis sans retard au Parlement, avant fin 2008. L'autorité de régulation sera ensuite créée à l'issue des votes et préparera le cahier des charges.

Le gouvernement imposera des conditions très précises avant de délivrer les licences, que cela soit sur les mises ou bien les gains.

Les conditions de la régulation ont été rappelées durant le colloque:

Tout d'abord l'ouverture ne concernera que les jeux sur Internet, et en ce qui concerne les paris hippiques, seulement sur le mode de paris mutuels. Pour les paris sportifs, les paris seront limités au bookmaking (mode de paris à la côte), et seul les événements de type sportif seront autorisés. L'ouverture concernera aussi les jeux de casinos, mais avec un accent très fort sur le poker.
Le gouvernement pense aussi autoriser une forme de publicité, mais n'a pas encore décidé si cela inclura la pub télé.


Related posts: