La Cour d'Appel du Kentucky a tranché, il ne sera pas possible à l'état du Kentucky de saisir les noms de domaine des 141 entreprises de jeux d'argent en ligne qui étaient sur sa liste noire.

La tentative de blocage des sites internet a été perçue comme un moyen de protéger l'industrie des paris hippiques, qui est elle autorisée même depuis le passage de l'Unlawful Internet Gambling Enforcement Act qui interdit la plupart des jeux en ligne.

 

La Court d'Appel, victime on pourrait dire de son manque d'adaptation aux nouvelles technologies, a finalement décidé que la loi du Commonwealth n'autorisait pas la confiscation des noms de domaine, pour la simple raison que la législation du Kentucky ne considère pas le nom d'un site internet comme un moyen de jouer pour de l'argent per se.

 


Related posts: