Il y a quelques semaines, 1st Technology LLC avait gagné son procès contre Bodog, réclamant à l'entreprise $50 millions de dollars de dommages et intérêts pour infraction aux droits de propriété intellectuelle.

La nouvelle de l'échec de l'appel par Bodog a été annoncée par le cabinet d'avocats Flachsbart & Greenspoon, représentants de 1st Technology.  La somme originale s'élevait à 46 millions de dollars mais aurait maintenant atteint 50 millions avec les intérêts.

Bodog subit actuellement coup dur après coup dur. L'entreprise a perdu ses droits au site bodog.com suite à ce procès, et exerce maintenant avec le nom BodogLife.com. Avant cela, en juillet 2008, les autorités fédérales américaines avaient saisi au total 24 millions de dollars dans des comptes bancaires ayant une relation avec Bodog, bien que Bodog ait toujours émis un doute sur une relation directe entre l'entreprise et les comptes.

A l'époque du procès de 1st Technology contre Bodog, l'accusé ne s'était pas présenté au procès et avait été considéré coupable pour non présentation. Parlay Entertainment, qui risquait le même type de poursuites que Bodog avaient eux décidé d'un accord avec 1st Technology et ont pu ainsi éviter les frais de justice.


Related posts: