Après tout, parier sur les résultat d'un événement sportif n'est pas très différent de la loi de l'offre et de la demande en bourse, et Betfair a détecté ici une opportunité d'élargir sont activité.

Betfair accepte des paris sportifs qui sont ensuite comparés à ceux faits par des utilisateurs faisant un pari opposé. Les échanges du marché en bourse fonctionnent d'une façon similaire parce qu'ils comparent la vente d'actions au nombre de personnes qui veulent les acheter.

L'entreprise a donc investi 4 mois et plusieurs dizaines de millions de livres sterling pour adapter son logiciel de paris sportifs à ce nouveau marché, et elle proposera ce service financier sous le nom de Tradefair. La plateforme devrait être capable de gérer 190.000 requêtes par seconde, et prendre moins d'une milliseconde par requête.

Les utilisateurs peuvent parier sur la valeur de l'index du FTSE 100, ainsi que sur les valeurs de l'or et du pétrole. Ils misent sur le fait qu'un marché sera en hausse ou en baisse, et cette activité sera comparée à la mise opposée.

En 2009, Tradefair donnera aux utilisateurs la possibilité de faire des paris sur le prix des actions d'entreprise, leur permettant de gagner ou perdre grâce à la performance d'une entreprise, sans même posséder une seule part de l'entreprise.

Tradefair devrait être régulée par le FSA, Financial Services Authority.


Related posts: